Aphrodisiaques
Jusque dans les années 60, les troubles de l'érection et du désir avaient tendance à être confondus. Aujourd'hui, la distinction entre ces deux maladies permet de proposer une prévention et des traitements efficaces contre l'impuissance, relativement fréquente, puisque 1l % de la population masculine souffrirait de dysfonction sexuelle.

L'impuissance relève rarement d'une cause organique exclusive, les facteurs somatiques et psychiques sont fréquemment intriqués. Depuis que l'homme est le seul mammifère supérieur à avoir perdu son os pénien au profit d'un corps érectile soumis aux influences de ses émotions et à l'intensité de son désir envers le sexe opposé, sa virilité est devenue aléatoire, plus complexe, plus fragile, dépendante et soumise à l'intensité du sentiment amoureux.

Certaines maladies sont connues comme favorisant l'apparition des troubles de la sexualité

- le diabète est l'une des causes les plus fréquentes. Les mécanismes à l'origine de ces troubles sexuels sont multiples hormonaux, vasculaires, neurologiques c'est ainsi que l'on peut mesurer la vitesse de conduction des nerfs du petit bassin, qui se trouve alors très diminuée.

- L'hypertension artérielle durcit les vaisseaux et entraîne la diminution de la circulation dans les artères irriguant les organes génitaux, ce qui affaiblit l'érection et provoque un refroidissement de toute la région génitale. La peau, le sexe, les testicules sont froids (alors que normalement ils sont plus chauds que la face interne des cuisses).

Certains médicaments sont également incriminés, parmi lesquels, les neuroleptiques, les antidépresseurs, les anxiolytiques, les hypotenseurs (en particulier les bêtabloquants).

-    Les causes hormonales représentent seulement 5 % des dysfonctions érectiles il s'agit de la diminution de sécrétion de l'hormone mâle appelée testostérone.

-    La maladie de La Peyronie se traduit par l'apparition de nodules au niveau des corps érectiles. Elle entraîne une rétraction douloureuse pénienne en relation avec une sclérose, une induration des tissus, qui perdent leur élasticité.

-    Les causes psychiques sont presque toujours présentes les états dépressifs, la psychasthénie, certains troubles de la personnalité présentant des conflits intrapsychiques se répercutent directement sur la fonction érectile. Ce sont tantôt des personnalités passives dépendantes, ou bien passives agressives, ou encore des personnalités à caractère homosexuel.

-    Le stress vécu à travers des crises existentielles, les difficultés sociales, économiques, familiales et/ou conjugales, sont à l’origine de nombreuses impuissances.

UN VIEILLISSEMENT SEXUEL PREMATURE

Si les maladies et les agressions de la vie moderne ont des répercussions sur la virilité, le tabagisme et l'alcool, une nourriture déséquilibrée sont des facteurs qui entraînent un vieillissement sexuel prématuré.

La qualité de l'hygiène de vie est importante, et la capacité à lier une relation affective harmonieuse, heureuse, reste indispensable et fondamentale pour la qualité et la longévité d'une vie sexuelle réussie et durable.

Chez les adolescents, par exemple, période de la vie où la puissance sexuelle est à son apogée, alors qu'ils n'ont pas une maturité psychique à la hauteur de leurs capacités physiques, Il n'est pas rare de retrouver des troubles sexuels, car il faut être mûr et capable de mobiliser sa maturité affective et psychique pour avoir des relations sexuelles réussies.

En fait, les premières manifestations du manque de désir accompagnées de la désaffection insidieuse qui s'installe dans le couple sont déjà les symptômes du vieillissement sexuel. Ce sentiment fait place, peu à peu, à l'espacement des relations sexuelles. Et Si l'on n'y prend garde, à l'apparition de difficultés toujours croissantes.

Le couple se retrouve un jour, surpris et attristé, tout à fait incapable de renouer une relation amoureuse.

DES PLANTES CONNUES POUR LEUR ACTION PRÉVENTIVE ET CURATIVE

Le médecin devra repérer cette situation avant qu'elle ne se pérennise, sachant qu'un certain nombre de plantes sont connues depuis longtemps pour leur action préventive et curative du vieillissement sexuel dès ses premières manifestations.

Préparées homéopathiquement, elles correspondent aux modifications très personnelles et particulières à chaque problème rencontré. Elles ont l'avantage d'être efficaces, sans toxicité, et ne présentent aucun danger pour le patient.

RAUWOLFIA SERPENTINA

Arbrisseau à feuilles persistantes et à petites fleurs blanches ou rosées, connu en Inde, qui pousse et prospère dans les forêts des contreforts himalayens et de la péninsule du Deccan jusqu'à 1 200 m, là où les températures chaudes et humides ne descendent jamais en dessous de 5 degrés.

Ce médicament est préparé à partir de la racine. Il a été l'un des premiers connus et réellement actifs sur l'hypertension artérielle et l'impuissance accompagnée de dépression, de perte d'intérêt pour les activités jusqu'alors très appréciées, avec fuite de tout effort et baisse de la libido, alternant avec des phases d'excitation, d'irritabilité du caractère.

Le tout s'accompagne souvent de maux de tête avec congestion du visage, battement dans les tempes et le front, chaleur de tout le corps et grand désir d'air frais. Parfois, ces changements de comportement s'accompagnent d'une hypertrophie de la prostate avec difficulté d’uriner, ce qui augmente encore la morosité.

Ce remède peut être pris tantôt en liquide, sous forme de teinture mère, ou sous forme de granules homéopathiques, et seul le médecin homéopathe consulté pourra déterminer la forme et la posologie adaptées à chacun.

AGNUS CASTUS le gattilier ou vitex agnus-castus

C'est un arbrisseau odorant originaire d'Asie centrale, acclimaté dans la région méditerranéenne où il donne des petites fleurs violacées réunies en longues grappes formant à maturité un fruit noir rappelant le poivre pour la forme, la saveur aromatique et piquante.
Il est parfois désigné sous le nom de Poivre des Moines.

Le médicament est préparé à partir du fruit et il est indiqué dans le cas d'impuissance avec perte de la libido accompagnée de dépression, survenant brutalement à la suite d'une vie d'excès en tout genre sexuels, alimentaires, abus d'alcool, de travail et de nuits blanches, ayant entraîné un vieillissement précoce, brutalement ressenti.

Les organes génitaux sont devenus petits, flasques et froids avec en plus, la sensation particulière d'avoir les genoux très froids. L'asthénie psychique peut aller jusqu'au désir de mourir.

CONIUM MACULATUM la grande ciguë

C'est une plante herbacée qui peut atteindre plus d'un mètre de haut et que l'on rencontre au bord des chemins.
Elle donne de petites fleurs blanches et des fruits grisâtres. Froissée, la ciguë dégage une odeur désagréable de... souris.
Cette plante toxique, préparée homéopathiquement, soigne l'impuissance avec perte du désir survenue chez un homme vieilli à la suite d'une continence prolongée involontaire, célibat ou veuvage inconsolables, chagrin, séparation, décès de la compagne.

La dépression s'installe de façon insidieuse et se traduit ensuite par des crises de vertiges rotatoires en position couchée et une sensation de refroidissement débutant par les pieds et gagnant progressivement le haut du corps.

Quand l'impuissance survient tandis que le désir est toujours présent, deux autres médicaments préviendront efficacement " la panne ". Il s'agit de Caladium et du Selenium.

CALADIUM SELENIUM ou dieffenbachia

C'est une plante persistante portant à sa base les fleurs femelles et au sommet les fleurs mâles. Originaire de Porto Rico, elle pousse dans toutes les îles des Antilles.

Le médicament est préparé homéopathiquement à partir de la plante entière, séchée. Il est indiqué dans le cas d'impuissance avec excitation sexuelle psychique et libido accrue, sur fond de dépression, d'apathie et de tristesse, survenant a la suite d'un tabagisme intense entretenu depuis de longues années. La perte de la mémoire est constante ainsi que la perte d'appétit. Ces deux médicaments pourront être pris en dilution 5, 7 ou 9 CH, à raison de 5 granules une à deux fois par jour. Le médecin homéopathe étant le seul praticien capable de déterminer la dilution la plus efficace.

SELENIUM METALLICUM

Le sélénium est un métal. Il agit à la fois en prescription homéopathique et en préparation pondérale classique, dans tous les cas d'impuissance des hommes jeunes, asthéniques, ayant tendance à perdre leurs cheveux et quelques fois leurs sourcils.

La libido est conservée, le désir est souvent augmenté, mais l'érection est insuffisante et l'éjaculation précoce. Une fatigue intense suit les rapports sexuels, la perte de mémoire est constante avec, durant le sommeil, des rêves concernant les événements oubliés le jour.

L'action du sélénium préserve du vieillissement en général, par son action antiradicaux libres, efficace chez l'homme et la femme.
La ménopause a souvent été considérée et vécue comme la fin de la sexualité, hors il n'en est rien. La cessation du cycle menstruel correspond a la fin du temps de vie consacrée à la procréation.

Après 50 ans, âge moyen de la survenue de la ménopause, la vie sexuelle peut connaître une période très longue et très heureuse à condition de vivre une relation amoureuse désirée, épanouie, réciproque et de jouir d'une bonne santé. La qualité de la sexualité est liée à la capacité à tisser un lien affectif préférentiel et durable avec le sexe opposé.

UN RÔLE MAJEUR DE PRÉVENTION ET DE MAINTIEN DU TONUS

Les maladies péjoratives pour l'homme sont les mêmes pour la femme, et le diabète, l'hypertension artérielle, le surmenage, la dépression, le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, les chagrins ne font pas bon ménage avec une sexualité heureuse.

La discipline qu'un couple saura s'imposer, avec bonne humeur, concernant la réduction de la consommation des sucres rapides, des graisses animales, de l'alcool et du tabac, au profit d'une alimentation riche en fruits, légumes, sucres lents, graisses végétales, poissons et viandes maigres, dans le cadre d'un quotidien ou, la part de l'exercice physique au grand air est équilibré par un temps égal de repos, de lecture, de musique, de distractions partagées agréablement.

Tout ceci concourt au maintien d'une vie sexuelle heureuse sur le parcours de la deuxième moitié de la vie. Néanmoins, avec le temps, le premier signe de vieillissement peut se traduire au féminin comme au masculin, par une désaffection, une indifférence vis a vis de l'autre, car c'est toujours à travers la baisse de la capacité a s'émouvoir que l'on entre dans la vieillesse.

Dès l'apparition de ce signe, il est possible d'y remédier. Deux médicaments homéopathiques jouent un rôle majeur de prévention et de maintien du tonus et de l'intérêt pour la vie sexuelle.

NEPENTHES DISTILLATORIA

Plante carnivore originaire de Ceylan. La nervure médiane de chaque feuille se prolonge par un long pédoncule qui ressemble a un réservoir d'eau, en réalité un piège destiné à attirer les insectes et dont le liquide empêche toute évasion de la proie qui se noie et sera digérée lentement.

Ce médicament agit quand la perte du désir du compagnon s'accompagne d'une sensation de gonflement de tout le corps dix jours avant les règles, qui deviennent irrégulières et sont quelquefois accompagnées d'une douleur de l'ovaire droit et de l'apparition des premières bouffées de chaleur.

S'ajoute une hyperactivité fébrile avec sensation douloureuse d'angoisse au niveau du cœur, de la gorge, de l'œsophage, juste après le repas. Parfois s'installe l'insomnie du début de la nuit avec un coup de pompe et une envie de dormir vers 15 h. La sécheresse de la bouche avec sensation de râpe de carton au niveau de la langue et du palais complète ce mal-être.

Si on laisse évoluer cet état, la perte du désir s'accompagnera de la disparition du plaisir amoureux et la frigidité peut devenir constante.

La prescription quotidienne du médicament pourra restaurer et augmenter la libido féminine (comme Rauwalfia agit sur la libido masculine).

ONOSMODIUM VIRGINIANUM Encore appelée le faux grémil.

C’est une jolie plante vivace, plus ou moins couverte de poils raides et courts, croissant à flan de coteau dans le nord de l'Amérique (région de la Nouvelle-Angleterre et de Virginie).

Cette plante est connue depuis longtemps des tribus indiennes pour ses propriétés phytothérapeutiques hormonales. En effet, les femmes l'utilisèrent longtemps comme anticonceptionnel.

Lorsque la diminution du désir et la frigidité sont ressenties avec une douleur très particulière des globes oculaires et s'accompagnent de troubles de l'accommodation, c'est-à-dire d’une presbytie débutante (on éloigne les objets pour mieux les voir), avec parfois des vertiges, une démarche hésitante, une peur de descendre les escaliers, ces manifestations traduisent l'atteinte d'un état général qu'il sera possible d'améliorer par la prise du médicament quotidiennement pendant une longue période.

En matière de minéraux les hommes ont un grand besoin de zinc qui stimule la spermatogenèse tandis que les femmes ont besoin de fer, de calcium et de magnésium pour stimuler leurs sécrétions ovariennes.

Tous deux doivent trouver dans leur alimentation: vitamine E, huiles poly-insaturées d'origine végétale (huile de bourrache, soja, onagre, germe de blé), ainsi que les huiles de poissons (saumons) qui existent en pharmacie.

Le ginseng a toujours eu la renommée d'être aphrodisiaque, et le ginkaobiloba (l'arbre des centenaires) possède de réelles vertus sur la circulation, largement utilisées dans de nombreuses préparations pharmaceutiques.

Enfin, lorsque monsieur et madame décideront de se donner rendez-vous dans un restaurant sympathique pour se rencontrer, la boisson la plus favorable pour madame sera... une petite quantité de vin rouge, tandis que monsieur se trouvera toujours très en forme avec... un bon verre de bière. La joie et le plaisir de vivre partagés étant toujours les meilleurs atouts d'une sexualité épanouie tout au long de la vie.


Retour Phytothérapie > Aphrodisiaques